Quand Hilaire Belloc écrivait sur l’Allemagne (2)

Bien que reproduit dans une revue très proche du courant maurrassien, l’analyse d’Hilaire Belloc sur l’Allemagne était plus nuancée que la réduction de ce pays à la seule barbarie qu’aurait incarnée la philosophie allemande et l’esprit prussien. Belloc voyait d’autres composantes dans l’esprit germanique, dont une origine plus catholique et davantage tournée vers Rome, qu’il symbolisait par le nom de Vienne et l’empire austro-hongrois. Malheureusement, malgré l’origine autrichienne d’Hitler, ce dernier incarnait davantage les racines prussiennes. On trouvera ci-dessous la suite de l’article d’Hilaire Belloc dont la traduction française fut initialement publiée dans La Revue universelle du 1er mars 1940.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *