Aujourd’hui Chesterton a les honneurs de La Croix

safe_image.php_

Avec bonheur et précision, avec le talent qu’on lui connaît, Patrick Kéchichian offre aux lecteurs de La Croix, en ce jeudi saint, un merveilleux cadeau. Deux pages entières consacrées à G.K. Chesterton, accompagné d’une magnifique photographie de l’auteur d’Orthodoxie. L’occasion d’une telle plongée dans l’itinéraire et l’œuvre de ce « chrétien émerveillé » ? Tout simplement, la parution de la biographie de Chesterton par ce chestertonien de vieille souche qu’est François Rivière ainsi que celle de l’autobiographie de l’écrivain, L’Homme à la clef d’or.

La Croix-02-04-15

Patrick Kéchichian a magnifiquement compris l’auteur d’Hérétiques. Il en a saisi le caractère profond, la singularité précise et la richesse du don qu’il laisse à notre époque. Avec justesse, il cite cette phrase de Chesterton :

Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement.

Patrick Kéchichian salue comme il se doit la très chestertonienne biographie de François Rivière et s’entretien avec ce dernier qui explique très justement aussi que Chesterton est un « chef-d’œuvre d’excentricité ». On trouvera également dans ce même numéro de La Croix une présentation de La Chose, que vient de publier Climats, défini ici comme « Un recueil d’articles inédits en français (qui) manifeste  l’esprit combatif mais serein de l’écrivain ». Un grand merci aussi à Patrick Kéchichian d’avoir eu l’amitié d’indiquer l’existence de ce site.

Sur les récents livres de Chesterton publiés en France, ainsi que sur l’autobiographie et la biographie consacré à ce « chrétien émerveillé », voir ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *