Anniversaire de la mort de Chesterton

Il y a 78 ans, G.K. Chesterton rendait son âme à Dieu, à l’âge de 62 ans. Il laissait une œuvre abondante et unique, ainsi que le souvenir impérissable d’un homme et d’un écrivain aussi fantaisiste qu’il était profond. Malgré le temps, son œuvre continue de nourrir la réflexion de lecteurs, surpris, étonnés, et le plus souvent ravis, devant ce don unique qu’il avait de mettre en avant les incohérences des idéologies et de ramener l’esprit au sens des réalités. Sa conversion au catholicisme aura été le point de départ d’une longue série de retour à Dieu, expliquant en grande partie la raison de l’enquête préliminaire à un procès de béatification qui se déroule actuellement. À sa mort, son ami W.R. Titterton écrira :

« Que ferons-nous sans lui? Vous qui le connaissez comme je l’ai connu, et avez pour lui une affection aussi profonde, vous êtes déconcertés par la perte que représente sa disparition. Comme une famille lorsque leur père meurt, nous sommes frappés. Pas besoin de vous dire ce qu’il a fait, ou ce qu’il représentait. Tout cela est dans notre sang. Je ne peux pas le décrire. Il était trop grand, et trop près, ainsi que trop simple. »

Sur la mort de Chesterton, plusieurs articles ont déjà été publiés sur ce blogue. Nous vous invitons à les lire s’ils vous ont échappés :

sur le télégramme de condoléance venu de Rome;

La mort de Chesterton dans le Temps;

La mort de Chesterton dans la presse française (1);

La mort de Chesterton dans la presse française (2);

La mort de Chesterton dans L’Humanité;

Sur les personnalités présentes lors de la messe d’inhumation;

Les lecteurs les plus assidus de ce blogue, et ceux qui ont la bonne idée d’en être les abonnés, auront remarqué que nous n’avons pas publié d’aphorisme depuis plusieurs jours. Cette situation risque de durer encore un peu. C’est pourquoi, en attendant le retour d’une publication quotidienne, nous vous invitons à suivre pendant ce mois de juin la parution quotidienne de citations de Chesterton proposée par l’agence de presse Zenit.

Enfin signalons que les revues Valeurs actuelles, le Figaro Histoire et La Nef ainsi que Radio Courtoisie ont présenté le dernier ouvrage paru : Chesterton face à l’islam de Philippe Maxence, livre toujours disponible auprès de l’association des Amis de Chesterton (voir ici et ).

Aphorisme chestertonien (263)

(G.K. Chesterton et sa femme Frances, à Rome, en 1929)

Nous avons tous eu envie un jour ou l’autre d’abattre crosses et mitres dorées pour la seule raison qu’elles sont dorées. Il est des fois où nous démange une envie bien compréhensible d’envoyer un coup de pied à un prêtre pour la seule raison qu’il est un prêtre. Mais demandons-nous sérieusement si l’humanité ne se porte pas mieux avec de l’or dans sa religion plutôt que de la grisaille, et nous arriverons vite à la conclusion que l’or qui resplendit sur une chape ou une croix donne à la plupart un bonheur autrement intense que le bref déplaisir qu’il peut nous causer.
William Blake

Aphorisme chestertonien (262)

Au lieu de ressusciter le poète de cour, pourquoi ne pas faire revivre le fou du roi ? C’est la seule personne qui en ce moment pourrait donner une représentation intéressante, que ce soit devant la cour du roi ou devant celle de justice. Le climat politique actuel est hostile à l’avènement d’un grand poète, en revanche il conviendrait parfaitement aux talents d’un grand bouffon.
Utopie des usuriers

Deux rendez-vous : Chesterton face à l’islam

Philippe Maxence répondra aux questions de Daniel Hamiche, ce jeudi 1er mai, à partir de 19h00, sur les ondes de Radio Courtoisie, pour présenter son dernier livre, Chesterton face à l’islam (éditions Via Romana).

Radio Courtoisie en modulation de fréquence (MHz)
Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.

Radio Courtoisie par satellite
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l’accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.

Samedi 3 mai, à partir de 15h00, il dédicacera Chesterton face à l’islam à la Librairie Notre-Dame de France, 21 rue Monge, 75005 Paris.

Métro ligne 10 Cardinal Lemoine ou Maubert-Mutualité – ligne 7 Jussieu / Bus ligne 47 et 89 Cardinal Lemoine – 63 Monge-Mutualité ou Saint-Germain-Cardinal Lemoine – 86 et 87 Maubert-Mutualité